Orgue en Algérie .


 

 

Sources :

- Etude sur le facteur François Mader partiellement publiée dans la revue Marseille (n° 190 Avril 2000) par JRC, RM. - Inventaire des orgues d’Auvergne pp. 212-214 .

 

- Revue L’Orgue juin 1939 N° 38 page 62 chroniques régionales

 

Alger
Bab El Oued

Alger : Ecole des Jésuites 

(MAJ 05/05/2007)         

Historique de l'orgue

Un orgue fut construit par la maison MADER de Marseille en 1874 et installé dans la chapelle des jésuites, derriére Notre Dame d'Afrique. L'orgue était composé de deux claviers et de 16 jeux dont la composition présumée est la suivante:

Grand orgue

54 notes

Récit expressif

54 notes

Pédale

? notes

Bourdon 16 - Montre 8 - Flûte harmonique 8 - Salicional 8 - Prestant 4 - Plein Jeu IV

Flûte traversière - Gambe 8 - Voix céleste 8 - Flûte octaviante 4 - Basson-Hautbois 8 ( ?) - Trompette 8.

Soubasse 16 ( ?) - Grosse Flûte 8 ( ?) - Basson 16 ( ?) - (un jeu ?) -

Tirasse I, II – Acc II/I , appel rappel Anches Récit – Trémolo.

L' instrument a vraisemblablement fait l'objet de travaux en1938 et a été inauguré le 26 février 1939 par M. Marcel Prévot . "Sur la demande des élèves de cette école, l’organiste leur montra le fonctionnement de l’instrument et joua pour eux seuls quelques pièces de Franck et de Bach. L’impression fut très vive chez ces jeunes algériens. Malheureusement les travaux inaugurés ne sont pas mentionnés dans l’activité des facteurs d’orgues. Marcel Prévot organiste de Notre-Dame du Mont à Marseille était également professeur d’orgue et organiste chez les pères jésuites… Il était très lié avec Auguste Chenet le réprésentant de la maison Michel Merklin & Kuhn à Marseille et participait à bon nombre d'inaugurations d'orgues construits ou rénovés par cette succursalle. L'orgue Mader est donc l'objet de travaux en 1939... probablement par cette manufacture qui a construit (ou reconstruit) l'orgue de la cathédrale en 1929 et assure l'entretien de plusieurs instruments...

L'instrument aurait été transféré à Marseille à une date encore inconnue ou/puis offert en 1968 à la paroisse Sainte Thérèse du Val Vert au Puy en Velay (43) où il est installé et transformé par le facteur Henry Saby (26). L'inauguration eut lieu le 9 novembre 1968 par l’abbé Beyron de Lyon qui avait fait transformé l’instrument original.

retour haut de page

 

 

Cliquez Cliquez