Orgue en Algérie .


 

Une organiste oranaise de talent :

Raymonde JORRO

(Saint Quentin 1913 / Marseille 2002)

 

Console et tuyaux en 1985
Oran : Vue générale
La cathédrale devenue bibliothéque
La cathédrale
La crypte
Buffet en 1985
Buffet en 1985
La console en 1985

ORAN : ancienne cathédrale du Sacré Coeur

(MAJ 01/06/2007)         

Une grande partie des informations citées sur cette page est extraite du site de Robert RAMACKERS consacré à l'orgue de la cathédrale d'Oran.

"Sous l'impulsion de Mgr Cantel, évêque d'Oran de 1899 à 1910, un nouvel édifice de style romano-byzantin voit le jour. Le chantier fut ouvert le 20 Avril 1903, la première pierre posée le 5 Avril 1904. L'édifice fut conçu par Monsieur Ballu, architecte en chef des monuments historiques en Algérie, qui exigea que le futur buffet d'orgue soit construit en deux parties afin de dégager la verrière. Après la faillite du premier entrepreneur M. Cottancin, qui édifia la crypte, c'est Auguste Perret qui acheva la construction, au moyen de la toute nouvelle technique des voiles de ciment armé."

"La nouvelle cathédrale a une longueur de 77 métres , 40 métres de hauteur sous la coupole et 45 métres de largeur au transept. Le grand-orgue Cavaille-Coll-Mutin fut inauguré le 3 Février 1918 . Il rendit de bons et loyaux services jusqu'en 1962, et peut-être même après, puisque l'église resta cathédrale d'Oran pendant quelques années. Devenu maintenant centre culturel, et classé monument historique, l'édifice a conservé une partie de son mobilier . "

Composition relevée par Mr Ramackers en 1989:

Grand orgue - 56 notes

Récit expressif - 56 notes

Pédale - 30 notes

bourdon 16 - bourdon 8 - montre 16 - montre 8 - flûte harmonique 8 - violoncelle 8 - prestant 4- quinte 2 2/3 - plein - jeu - basson 16 - trompette 8 - clairon 4.

diapason 8 - cor de nuit- 8 viole de gambe 8 - voix céleste 8   - flûte octaviante 4 - octavin 2 - trompette harmonique 8   - basson-hautbois 8   - voix humaine 8 - soprano harmonique 4..

soubasse 16 - basse 8 - violonbasse 8 - grosse flûte 16 *   - flûte 8 * - principal 4 * bombarde 16 * - trompette 8 * * hors buffet

________________________________

"La console de l'instrument comprend deux claviers de 56 notes et pédalier plat de 30 notes, pédales de combinaison à cuiller, de part et d'autre de l'expression à bascule. Les registres sont disposés en gradins, batons ronds avec boutons de porcelaine, la rangée supérieure comporte des inscriptions rouges et ces derniers jeux (mutation, mixture et anches) semblent pouvoir être appelés par les pédales de combinaison " Anches Ped., Anches GO (et mixtures ?) , Anches RE".

"Comme précisé dans l'historique, l'architecte en chef des monuments historiques avait exigé que le buffet soit séparé en deux parties, afin de dégager la verrière centrale. C'est un parti-pris courant dans les édifices de la fin du XIXème siècle, dont la tribune est souvent éclairée par une grande rosace que l'orgue ne doit pas cacher. On trouve donc deux corps symétriques, celui de gauche en regardant la tribune contenant les tuyaux du récit expressif, et celui de droite, la tuyauterie du grand-orgue, et peut-être la pédale empruntée. La pédale réelle (vraisemblablement avec extension) est dissimulée derrière le buffet de gauche."

retour haut de page

Autre composition relevée en 1955 ( source :Revue L’Orgue N° 77 octobre – décembre 1955 pp.112) .

Grand-Orgue: Montre 16, Bourdon 16 , Montre 8, Bourdon 8, Violoncelle 8, Prestant 4, Flûte octaviante 4, Quinte, Plein Jeu, Basson 16, Trompette 8, Clairon 4 .

Récit : Diapason 8, Cor de Nuit 8 ; Viole de Gambe 8, Voix céleste, Flûte octaviante 4, Octavin 2, Trompette 8 , Soprano harm 4 , Hautbois 8, Voix humaine 8 .
Pédale: Grosse Flûte 16, Bourdon 16, Soubasse 16, Flûte 8, Violoncelle 8, Flûte 4, Bombarde 16, Trompette 8.

 

Cliquez Cliquez